Sport
Pratiques d'entretien
Sports de combat

Aïkiryu-Taïso

Pour toutes et tous

Aïkiryu-Taïso

Les horaires en aïkiryu-taïso

Modalités pédagogiques

Organisation
Cycle d'enseignement annuel ou semestriel.
Présence hebdomadaire régulière obligatoire (en pratique libre ou évaluée).
Cours d'1H30 par semaine.

Modalités spécifiques :

Tenue :

Dogi et ceinture blanche
Prêt de dogi auprès de H.Paris pour les pratiques d'Aïkiryu et Aïkiryu-taïso (dogi souple, type karaté)
Contre un chèque de caution de 50€ (non encaissé), à l'ordre de l'AS Rennes 1
La pratique se fait pieds nus, prévoir des zori (ou tongues) pour se rendre des vestiaires aux tatamis

Objectifs et contenus :

  • Pratiquer l'APS dans une perspective de connaissance de soi et de bien être.
  • S'engager parallèlement dans une recherche personnelle et un travail de groupe, impliquant un travail d’écoute et d’échange.
  • Connaître les données relatives aux arts martiaux internes et aux pratiques énergétiques.

 
Evaluation spécifique (pour les étudiants concernés) :

Pratique / Aïkiryu-taïso :
Reproduction précise de séquences de mouvements, de postures.

Présenter une partie du Kihon (base, fondamental) d’Aïkiryu-Taïso au choix :

  • 1ère partie en seiza : …de sayo otoshi aux percussions sur les cuisses et le dos.
  • 2ème partie,  assise, allongée et debout : …des flexions jusqu’à la reprise d’appui sur les jambes.
 
Théorique :
 
 
Théorie / Aïkiryu et Aïkiryu-taïso
                         Dissertation libre ayant pour sujet/support votre expérience personnelle du  semestre d’Aïkiryu ou d’Aïkiryu –taïso.

  • Les extraits de texte proposés ci-dessous peuvent nourrir votre réflexion.
  •  Ainsi que les sujets suivants (liste non exhaustive) : le rituel, le salut, la méditation, le remerciement, la respiration (Kokyû), le port du dogi, l’Aïkiryu-taïso et la médecine énergétique chinoise, les cercles de paroles….etc

Ces textes sont là pour nourrir votre réflexion et vous donner envie d’aller plus loin. Vous pouvez bien sur apporter des textes ou extraits de textes inspirants qui peuvent nourrir la réflexion commune.
Cette dissertation est libre et reste ouverte à tous les champs d’investigation reliant votre pratique de ce semestre à vos questionnements, champs d’études ou intérêts personnels.

 

1erextraits  – les dokas de Morihei Ueshiba
Comme la plupart des maitres japonais Morihei  utilisait des dokas, « chants de la voie » pour présenter son enseignement. Les dokas sont des poèmes ayant une haute portée spirituelle, organisés selon le schéma japonais traditionnel des vers, waka, à 5-7-5-7-7 syllabes.
…../….
Une des éditions des dokas de Morihei était ainsi préfacée :
Ceux qui pratiquent l’aïkido ne doivent jamais oublier que l’enseignement doit passer par leur propre corps. Gardez constamment  à l’esprit l’acte divin de la création, du commencement à la fin, et laissez-vous éternellement conduire par l’enseignement des dieux. Faites de l’univers entier votre dojo. Là réside le sens profond du budo.
Yorozu suji
Kagiri shirarenu
Aikido
Yo o hiraku beku
Hito no mitama ni

Multifacette,
Ne connaissant aucune limite
L’aïkido
S’ouvre sur le monde,
Se manifeste dans le corps et l’âme de chacun.
 
 
 
 
In : L’essence de l’Aikido / L’enseignement spirituel du fondateur de l’aïkido
Morihei Ueshiba
Réunis et commenté par John Stevens / Budo  édition
 
2èmeextrait : 
« Il existe autour des arts martiaux une tradition de médecine énergétique, généralement désignée par le terme Kappo seppo (les points qui soignent sont les points qui tuent), largement inspiré par l’expérience de la médecine chinoise, et l’Aïkido ne fait pas exception. »
In petit manuel de l’Aïkido / le nœud de la ceinture / André Cognard / Centon Editions
 

 

3èmeextrait : le salut
« Dans notre école le pratiquant salue son partenaire avant de commencer à s’exercer avec lui et quand il a fini… Le salut n’est jamais exécuté de manière relâchée. Il est une inclinaison profonde et cérémonieuse, même s’il est pratiqué de nombreuses fois.
L’élève salue toujours à genoux, pour entrer et sortir du dojo, pour inviter un partenaire à la pratique, pour remercier quand il reçoit un conseil du senseï ou d’un sempaï.
Le salut rythme le cours et remplace avantageusement la parole pour régler la relation sur le tatami et en dehors, chaque fois qu’elle n’est pas absolument nécessaire.
On salue le kamisa, au début et en fin de cours, quand on entre ou sort du dojo, quand on y prend ou y dépose quelque chose….. »
 

 

4èmeextrait : le rituel
« Le rituel comme toutes les attitudes observées par  le pratiquant (entendez « observer » au sens d’ « examiner avec la conscience » et non au sens d’ « observance ») contribue à modifier les perceptions de l’espace et du temps, et cet autre « spatio-temporel » qui s’accorde avec « l’autre comportement »  vient créer des repères nouveaux. »
Vivre sans ennemi  / André Cognard  / Ed le Relié
 

 

5èmeextrait : parole et pensée
« Je crois à ce jour que ce qui manque le plus aux pratiquants d’arts martiaux, c’est de voir comment la parole et la pensée sont les prolongements de l’être, de soi même, dans le monde et se croisent avec la parole et la pensée des autres comme l’on croise le sabre. »
 
 
 
In Aïkido / Le corps conscient / André Cognard  / Luni Editrice
Voir aussi les thématiques évoquées dans « Pensées du corps » la philosophie à l’épreuve des arts gestuels japonais (danse, théâtre, arts martiaux) de Basile Doganis.
Collection Japon
Les belles lettres
2013
 
Exemples de sujets extraits du livre :

  • Le corps dans la philosophie et les arts gestuels japonais
  • Le corps inconnu : qu’est ce qu’une force ?
  • Culture du corps et déploiement de la sensation

 

  • Enjeux de la respiration

 
Perception, action et pensée

 
Evaluation spécifique (pour les étudiants concernés) :