Tanguy Nevot, étudiant en géographie et volleyeur semi-pro

Étudiant en géographie et volleyeur au sein du Rennes Volley 35 (en Pro B), Tanguy Nevot nous explique comment il a su concilier études et sport de haut niveau.

Tanguy Nevot, étudiant en géographie
  1. Peux-tu, en quelques lignes, présenter ton parcours sportif ?
  2. Quelles études mènes-tu ?
  3. Quelles contraintes dois-tu gérer pour concilier les exigences universitaires et sportives ?
  4. Trouves-tu que le contexte universitaire soit adapté à ton double projet ?
  5. Quel plaisir éprouves tu à participer aux compétitions universitaires ?

Peux-tu, en quelques lignes, présenter ton parcours sportif ?

J'ai effectué mes débuts dans le club de volley de Plancoët (ville natale), j'ai intégré le pôle espoir de Dinard en classe de troisième et j'y suis resté jusqu'en terminale ou j'ai obtenu mon bac S.

J'ai ensuite intégré le centre de formation du Rennes volley. J'ai participé à plusieurs phases finales de coupe de France jeune. J'ai aussi fait des podiums sur des compétitions de Beach. Je joue actuellement avec l'équipe professionnelle du Rennes Volley 35 en Pro B et l'équipe réserve qui évolue en N2.

Son palmarès: 
- Vice-champion de France de beach volley (2014 et 2015)
- Médaille de bronze au championnat de France cadet (2014)
- Finaliste de la Coupe de France avec le Rennes volley 35 (2017)
- Seconde place du championnat de ligue B (2017)

Quelles études mènes-tu ?

À la suite de mon bac S obtenu en 2015, j'ai intégré la licence STAPS mais, cette année, je suis en licence de géographie. J'aimerai devenir architecte.

Pour la suite de mon projet universitaire, je souhaite obtenir ma licence en aménagement du territoire et ensuite intégrer une école d'architecture.

Quelles contraintes dois-tu gérer pour concilier les exigences universitaires et sportives ?

Les contraintes pour concilier mes emploi du temps universitaire et sportif sont assez importantes car en plus de mes cours, j'ai beaucoup d'entrainements durant la semaine.

De plus, nous avons beaucoup de déplacements (week-end et semaine) pour des matchs ce qui réduit encore un peu plus le temps libre.
La licence de géographie me demande du travail individuel à la suite de ma journée de cours. Cela représente une importante charge supplémentaire de travail mais, depuis mon intégration au pôle espoir de Dinard, j'y suis habitué et je réussis à m'organiser au mieux dans mon temps de travail hebdomadaire.

Trouves-tu que le contexte universitaire soit adapté à ton double projet ?

Le contexte universitaire est adapté à mon projet sportif car grâce à mon statut de sportif de haut niveau, je peux, par exemple, choisir un groupe en début de semestre afin de rater le moins de cours possible en fonction de mes horaires d‘entraînement.

Quel plaisir éprouves tu à participer aux compétitions universitaires ?

Les compétitions universitaires nous permettent de représenter l'université Rennes 2 et de montrer que nous pouvons allier le sport et les études.
Les finales universitaires permettent de montrer aux autres universités notre niveau. Comme elles se déroulent en fin d’année, ces compétitions nous permettent de souffler mais aussi de nous retrouver entre meilleurs étudiants volleyeurs de toute la France.

Cet interview a été réalisé par Samuel Lepuissant, Professeur d'EPS au sein du SIUAPS de Rennes